Crédit images et vidéos associées au psaume 120.

Dans cette page sont fournis pour chacune des images et vidéos utilisées de la page mère les informations associées (diffuseur, auteur, objet ….).

1024px-Ferdinand_of_Aragon,_Isabella_of_Castile annoteDiffuseur: commons.wikimedia.org
Droit d’Auteur: anonyme
Date: XVe siècle
Objet: mariage du roi Ferdinand d’Aragon et de la reine Isabelle de Castille

Pedro_Berruguete_Saint_Dominic_Presiding_over_an_Auto-da-fe_1495Diffuseur: commons.wikimedia.org
Droit d’Auteur: Pedro Berruguete (1450–1504)
Date: vers 1493-1499
Objet: Saint Dominique présidant un Autodafé à la sacristie de l’église Santo Tomás à Ávila.
Les représentations d’un autodafé illustrent souvent la torture de quelqu’un destiné à être brûlé sur le bûcher. Les deux victimes dans le coin inférieur droit, sont attachés à deux montants qui reposent sur deux piquets enfoncés horizontalement dans les montants derrière eux, destinés à prolonger leur décès par la suffocation provoquée par les cordes ou garrots enroulées autour de leurs cous. Un autre but probable de ces enjeux était peut-être un moyen d’humilier les victimes, en raison de leur ressemblance apparemment intentionnelle à l’anatomie masculine humaine. Les deux victimes sur les montants attendent leur mort. Le le tas de bois enflammé devant eux est nourri et alimenté pour atteindre le résultat souhaité (note perso: vraisemblablement en raidissant les cordes). Les deux victimes debout dans la file attendent leur tour suivant sur les poteaux. Toutes ces victimes sont des Cathares, prétendument principales cibles de saint Dominique. Certains défenseurs de saint Dominique contestent la probabilité que le saint ait jamais agi comme un inquisiteur. Peint à la fin du 15e siècle,le tableau représente un épisode de la vie de saint Dominique qui a vécu près de 300 ans plus tôt. Au 15e siècle, dans l’Espagne de Pedro Berruguete le peintre de ce tableau, les autodafés des événement assez courant et assez banal, et donc de nombreux éléments de la peinture dépeignent très probablement dés éléments des autodafés contemporains à l’artiste (note perso: concernant vraisemblablement plutôt des Juifs que des Cathares). Il est intéressant de noter que le tableau intégré vraisemblablement des formes subtiles de protestation incorporée dans la peinture de l’artiste. D’une part l’insertion d’un personnage endormi ou somnolent, d’autre part, les seuls personnages peints avec une  «bouche complètement ouverte” tout en parlant sont les Cathares qui attendent leur supplice! Plus tard, au cours de la Réforme protestante, cette peinture a été utilisée pour la propagande anti-catholique.

Visigoth_migrations avec titreDiffuseur: commons.wikimedia.org
Droit d’Auteur: Участник:Asta
Date: non indiqué
Objet: La migration des tribus wisigoths

Califate_750Diffuseur: commons.wikimedia.org
Droit d’Auteur: “The Califate in 750.” From The Historical Atlas by William R. Shepherd, 1926. (Courtesy of The General Libraries, The University of Texas at Austin)
Date: 1911, révisions en 1923 et 1926
Objet: Le territoire du Califat en 750

La_Rendición_de_Granada_-_PradillaDiffuseur: commons.wikimedia.org
Droit d’Auteur: Francisco Pradilla y Ortiz (1848–1921,Palais du Sénat – Espagne –  )
Date: 1882.
Objet: Reddition de Grenade.