Yom Hashoah

Aujourd’hui c’est le jour de commémoration de la Shoah.  (1 et 2 mai en 2019, Yom Hashoah).

Dans un premier temps, la haine du Juif a principalement été alimentée par les religions monothéistes issues du judaïsme que sont le Christianisme et l’Islam. Religions qui ne pouvaient et ne peuvent se légitimer qu’en essayant de démontrer que le peuple Juif est déchu et donc en œuvrant en ce sens.

À celle-ci s’est ajoutée la haine irrationnelle moderne qui n’a plus besoin de dogme religieux pour haïr le juif.

La Shoah est le résultat de l’addition de toutes ces haines avec un terrible effet de résonance.

Si l’antisémitisme viscéral de Luther a pu alimenter l’antisémitisme allemand du vingtième siècle, il est loin d’en être la seule cause. Les Allemands n’ont jamais réellement abandonné leur panthéon des dieux germaniques et n’ont jamais réellement adhéré au christianisme que Charlemagne leur a imposé avec violence.

Dans le romantisme allemand du dix-neuvième siècle, un des ferments du nazisme, il y avait aussi le refus de se voir imposer, à travers l’image de Jésus, un Dieu juif.

Sur mon site j’évoque 3 millénaires de vie juive, génération par génération avec comme prisme de décryptage les psaumes de David (chaque psaume évoque une de ces générations).

Ainsi David a pressenti la catastrophe du vingtième siècle dès l’émergence du premier Reich Allemand au IXe siècle jusqu’à l’éclosion du darwinisme social au XIXe siècle.

Lors de la génération de la Shoah (1930-1950), dans le psaume associé (psaume 143), David en évoque les massacres (« C’est que l’ennemi s’est jeté à ma poursuite, a broyé ma vie sur le sol »), mais se réjouit de la création de l’État d’Israël (« que ton esprit bienveillant me guide sur un sol uni ! »).

Sur mon site vous trouverez en particulier la description des générations qui ont rapport avec le Shoah, et celle-ci était perceptible pour le roi David dès les premières implantations juives significatives en terre allemande au 8ème siècle :

Les prémices de la Shoah en Allemagne :

Pour la Shoah elle-même :

La punition promise aux nations pour les punir de la Shoah :

Paul David