Le psaume d’actualité: psaume 146, Les guerres asymétriques

Les Etats-Unis commémorent aujourd’hui (11 septembre 2021) les vingt ans des attentats du 11 septembre 2001.

À quelques jours du 11 septembre 2001, l’Amérique se pense encore invincible. Depuis le début des années 1990, les Américains peuvent penser être devenus les gendarmes du monde. Le sentiment d’invincibilité des USA est tel après l’explosion du bloc soviétique et la première guerre du Golfe, que les cinéastes ne voient de danger que dans des ennemis non conventionnels, ainsi les menaces que doivent affronter les héros dans les films des années 1990 sont les machines (Terminator 2 en 1991 ou Matrix en1999), les aliens (Men in Black en 1997 ou Independence Day en 1996), les mutants (X-Men en 2000) ou l’univers (Armageddon en 1998). Pas d’ennemis humains capables de remettre en cause l’hégémonie américaine…

Or, il y a environ 3000 ans, le roi David avait déjà prévu cet événement dans ses psaumes:

Ainsi dans le psaume 146, celui associé à la génération des années 1990 à 2010, David invite (à priori Israël) à “ne pas placer sa confiance dans les grands”, or ce sont bien les USA qui sont les “grands” à la première décennie de cette génération des années 1990 à 2010.

Il en explique la raison:

  • Que son souffle se retire de lui, il rentre dans sa poussière : le jour même ses projets sont anéantis.
  • Ce qui s’applique parfaitement au 11 septembre:

  • Les Américains voulaient à travers l’obtention de la paix au Proche-Orient devenir ainsi de façon incontestée les gendarmes d’un monde nouveau. La poussière des tours du World Trade Center a annihilé ces espoirs (ses projets sont anéantis) le 11 septembre 2001 (le jour même).
  • Pour une discussion plus complète sur cette génération (années 1990 à 2010) et du psaume associé (psaume 146):

    Pour comprendre pourquoi le psaume 146 est associé à la génération des années 1990 à 2010,

    Egalement, la page suivante peut être consultée:

    Paul David