-470 à -451, psaume 24 : Les murailles de Jérusalem.

acces-psaume-fotolia_102515739_subscription_monthly_mhelp-bouton-fotolia_61356253_subscription_monthly_mButton aus zwei Puzzlestücken zeigt E-Mail KontaktButtonsButtonsBuilding_the_Wall_of_JerusalemCette génération correspond à la première partie du règne du roi de Perse Artaxerxés 1er, successeur du roi Assuérus. La restauration de Jérusalem s’était d’abord limitée à l’autel puis au Temple lui-même.

Cette génération ainsi que la suivante seront l’occasion d’un nouvel élan qui permettra à terme de restaurer l’autorité juive sur la terre d’Israël.

Ces générations sont illustrées par les textes du prophète Néhémie contemporain d’Artaxerxés.

Quand Néhémie apprend la situation des juifs qui vivent en terre d’Israël, il éprouve un grand désarroi et s’en remet à Dieu:

  • Paroles[1] de Néhémie, fils de Hakhalia : « Au mois de Kislev, dans la vingtième année, alors que je me trouvais à Suse, la capitale, il advint que Hanani, un de mes frères, avec quelques autres hommes, arriva de Judée. Je les interrogeai sur les Judéens, ce groupe de libérés qui avaient été soustraits à la captivité, et sur Jérusalem ». Ils me répondirent : « Ceux qui, échappés à la captivité, se sont fixés là-bas, dans la province, sont dans une situation très mauvaise et humiliante ; les murs de Jérusalem gisent écroulés et ses portes sont consumées par le feu. » Quand j’entendis ces paroles, je m’affaissais en pleurant, et je fus dans la désolation pendant des jours. Je jeûnais et me répandais en prières devant le Dieu du ciel : « De grâce, ô Éternel, dis-je, Dieu du Ciel, Dieu grand et redoutable, qui gardes fidèlement le pacte de bienveillance à ceux qui T’aiment et obéissent à tes lois, que Ton oreille soit attentive et tes yeux ouverts pour entendre la prière de ton serviteur, qu’à présent j’élève vers toi jour et nuit en faveur de tes serviteurs, les enfants d’Israël en confessant les péchés des enfants d’Israël que nous avons commis à ton égard »

L’éloge de la grandeur divine dans la prière de Néhémie est à mettre en parallèle à celle faite par David dans le début du psaume de cette génération :

À l’Éternel appartient la terre et ce qu’elle renferme, le globe et ceux qui l’habitent. Car c’est lui qui l’a fondée sur les mers et affermie sur les flots.

L’intervention de Néhémie intervient à la frontière de cette génération et de la suivante, le but de Néhémie sera de redonner enfin à Jérusalem sa grandeur passée et d’y restaurer le service divin, c’est ce que reflètent les interrogations de David dans la suite du psaume.

Le futur qui est employé ainsi que dans les versets suivants du psaume est dû à ce que l’action engagée lors de cette génération ne commencera à se concrétiser qu’à la prochaine génération pour être ensuite consolidée par l’action d’Ezra.

Ainsi la suite du psaume :

Qui s’élèvera sur la montagne du Seigneur ? Qui se tiendra dans sa sainte résidence ? Celui dont les mains sont sans tache, le cœur pur, qui n’atteste pas ma personne pour la fausseté, et ne prête pas de serment frauduleux : celui-là obtiendra la bénédiction de l’Éternel, la bienveillance de Dieu de son salut. Tel est le sort de ses adorateurs, de ceux qui recherchent Ta face, de Jacob, Sélah !

Après sa prière faite à Dieu, Néhémie va à la rencontre du roi Artaxerxés afin que celui-ci l’aide dans ses projets de restaurer Jérusalem. Le roi Artaxerxés accède à la requête de Néhémie.

Schnorr_von_Carolsfeld_Wiederaufbau_des_Tempels_zu_JerusalemCelui-ci peut arriver à Jérusalem et initialiser son projet non sans mécontenter les peuples adversaires d’Israël qui occupaient alors le terrain, ceci bien évidemment associé à l’hostilité partagée des autres peuples. Malgré les attaques et les plans imaginés par les autres peuples, Néhémie arrivera à clore la reconstruction des murs de Jérusalem grâce à l’aide de l’ensemble des Judéens présents à Jérusalem :

  • Lorsque[2] le mur eut été reconstruit et que j’en eus posé les portes, les portiers, les chantres et les Lévites firent installer à leur poste. Je confiais la garde de Jérusalem à mon frère Hanani et à Hanania, gouverneur du fort, car celui-ci passait pour un homme loyal et craignant Dieu comme peu de gens.

La ville de Jérusalem était enfin prête à nouveau à recevoir l’Éternel au sein du Temple de Sion, ce qu’exprime la suite du psaume :

Exhaussez, ô portes, vos frontons, relevez-vous, portails antiques, pour qu’il entre, le roi de gloire ! « Qui donc est ce roi de gloire ? » – L’Éternel fort et puissant, l’Éternel, héros dans la guerre. Exhaussez, ô portes, vos frontons, relevez-vous, portails antiques, pour qu’il entre le roi de gloire ! « Qui donc est ce roi de gloire ? » L’Éternel Cébaot, c’est Lui qui est le roi de gloire ! Sélah !

 

[1] NEHEMIE Chapitre 1, versets 1 à 6, voir également la suite de la prière sur les versets 7 à 11.

[2] NEHEMIE Chapitre 7, versets 1 et 2