2010 à 2030, psaume 147 : La glaciation.

acces-psaume-fotolia_102515739_subscription_monthly_mhelp-bouton-fotolia_61356253_subscription_monthly_mButton aus zwei Puzzlestücken zeigt E-Mail KontaktButtonsshutterstock_v5547668-gif-maker(pour accéder aux autres psaumes commentés de la troisième garde dont fait partie cette génération, un menu apparait soit sur le coté droit soit en dessous de cette page suivant le type d’appareil – ordinateur, portable, tablette … – utilisé)

Ce psaume accompagne la cent quarante-septième génération de la nuit, cent quarante-septième génération depuis la mort de Salomon.

Cette génération, la génération 2010-2030 est celle que nous vivons ou tout du moins celle que l’on vit lorsque j’écris ce chapitre (2015).

Nous pouvons en préalable de l’analyse du psaume de cette génération, la génération actuelle, rappeler un certain nombre d’éléments déjà évoqués précédemment, dans les commentaires des autres psaumes.

Cette cent quarante-septième génération est la clôture de plusieurs cycles importants que nous avons préalablement évoqués.

Cent quarante-sept cela correspond à trois fois quarante-neuf, cette génération est la dernière génération de la troisième garde de la nuit. Chaque garde dure environ 1000 ans soit environ 3 millénaires pour les trois gardes. Ces trois millénaires ont débuté à la mort de Salomon que nous avons choisi, en regard des estimations existantes, de fixer à – 930, d’autres indiquent – 928 par rapport à l’ère vulgaire.

Cette génération, la génération actuelle, 2010-2030, est ainsi la dernière des cent-quarante sept générations de malédictions pour le peuple Juif qui a été sacrifié à chacune d’elle comme les moutons des holocaustes au temps du Temple de Jérusalem.

La première garde de la nuit correspondant aux malédictions du Lévitique s’est écoulée de -930 (mort de Salomon) jusqu’à 50, période pendant laquelle le peuple d’Israël a vécu en présence du Temple de Jérusalem, le premier ou le deuxième.

Label concept represented by black button icon. Isolated and shiny illustration.La deuxième garde de la nuit a commencé en 50. Elle a ainsi commencé par la génération 50 (de 50 à 70), celle de la destruction du second temple initialisant le long exil du peuple Juif sans Temple. Cette deuxième garde de la nuit s’est terminée en 1030 sur un monde monothéiste. Tout le monde connu d’alors en effet, que ce soit aux extrémités de l’Europe ou du moyen orient est, à la fin de la deuxième garde de la nuit, soit sous l’emprise du christianisme soit sous l’emprise de l’Islam.

Label concept represented by black button icon. Isolated and shiny illustration.La présente génération clôt la troisième garde de la nuit qui  a commencé en 1030. La génération correspondante, la 99e, celle de 1030 à 1050 avait été l’occasion de la vraie naissance de l’Europe comme nous l’avions décrit lors de l’étude du psaume de cette 99e génération.

Dès le début de cette troisième garde, les Juifs collaborent largement à l’essor de l’Europe, de l’Europe Chrétienne, une Europe qui domine culturellement et politiquement le monde tout au long de cette troisième garde de la nuit. Cet apport juif est constant et cela  jusqu’à l’époque moderne où il peut être symbolisé par le trio assez représentatif Einstein/Freud/Marx.

Malgré cela, l’Europe a été loin de montrer sa reconnaissance au peuple Juif, puisque cette troisième garde de la nuit voit se succéder les Croisades, l’Inquisition, les Pogroms et finalement la Shoah. C’est d’ailleurs à la présente génération que les 80 ans de la Shoah pourront être « commémorés », quelle que soit la date choisie pour son Label concept represented by black button icon. Isolated and shiny illustration.initialisation, de 1938 (nuit de cristal) à 1942 (Conférence de Wannsee). 80 ans nous donnent ainsi de 2018 à 2022. Shoah qui s’est déroulée pendant la génération 143, de 1930 à 950.

En sus de clore le comptage des trois cycles de la nuit cette génération clôt également d’autres comptages déjà évoqués par ailleurs sur le présent site.

Label concept represented by black button icon. Isolated and shiny illustration.Label concept represented by black button icon. Isolated and shiny illustration.Ainsi dans les Évangiles, suivant l’interprétation que nous avions évoqué pour le psaume 48, cette génération est la centième du christianisme et donc la dernière de cette religion. De même, comme nous l’avions évoqué pour le psaume 77, cette génération est la 71e de l’Islam et donc la dernière de cette religion.

symboles religieux shutterstock_350568860Ainsi si la génération actuelle clôt la nuit du peuple juif, elle symbolise aussi la fin des principales religions monothéistes, le Christianisme et l’Islam, tout du moins telles qu’elles ont été pratiquées ou enseignées jusqu’à présent.

calendrier maya shutterstock_393094267Enfin rappelons également que si on choisit -928 comme date de la mort de Salomon, le début de la génération actuelle serait 2012 au lieu de 2010. Ce qui donnerait une sérieuse correspondance avec le calendrier Maya qui voit 2012 comme la fin d’un cycle et le début d’un autre.

La présente génération fait partie des cent quarante-sept générations de malédiction mais elle est la dernière de ces générations et donc les conclut. Pour le peuple Juif, cela signifie la fin de l’exil et le retour sur sa terre.

Le peuple Juif a de tout temps désiré se réinstaller sur sa terre et ne l’a jamais abandonnée, nombreux sont les juifs dans toutes les générations qui ont essayé de retrouver leur terre, nombreux sont ceux qui l’ont payé de leur vie sans pouvoir s’installer durablement subissant les brimades et les attaques des différents peuples et conquérants qui ont essayé d’intégrer la terre d’Israël à leur empire.

Tous ces conquérants éphémères ont aujourd’hui disparu. Le peuple Juif malgré les différentes tentatives de le faire disparaître subsiste encore de nos jours bien que les attaques ne cessent pas.

Jerusalem 2016 annote shutterstock_416223316Depuis le siècle dernier la tentative de retour à Sion a été plus efficace, et aujourd’hui, le peuple Juif dispose d’une terre, de sa terre, qu’il habite à nouveau : le pays d’Israël.

israel boycott compilation

Bien sûr nous sommes encore dans la nuit, même si elle se termine, et ce retour est combattu simultanément par les adhérents des deux autres religions monothéistes, le Christianisme et l’Islam représentées par prés de 4 milliards d’individus (3,8 milliards en 2012 [1])  contre environ 14 millions d’individus (estimation 2015 [2]) pour le peuple Juif. Soit envions 4 juifs pour 1000 chrétiens et musulmans.

Comme nous l’avons vu, le temps de pouvoir de ces deux religions se termine à cette génération, c’est peut-être parce qu’ils ressentent inconsciemment cette fin que les partisans de ces religions se montrent encore plus combatifs.

Le monde voudrait que tout ou partie de la terre d’Israël devienne la Palestine.

Ce nom est celui qui a été attribué par Hadrien lorsqu’il a combattu en deuxième siècle la révolte juive et qu’il a arrosé abondamment cette terre de sang juif.

Brooklyn_Museum_-_The_Pagan_Temple_Built_by_Hadrian_on_the_Site_of_Calvary_(Le_temple_païen_construit_par_Hadrien_sur_l'emplacement_de_Calvaire)_-_James_Tissot_-_overallEn dehors de cette appellation d’Hadrien qui voulait punir la pugnacité du peuple Juif, la Palestine n’a jamais existé en tant qu’entité étatique, ni le peuple palestinien en tant que peuple d’un état constitué.

1855_Colton_Map_of_Turkey,_Iraq,_and_Syria_-_Geographicus_-_TurkeyIraq-colton-1855Ce qui est appelé la Palestine aujourd’hui n’est qu’une partie de la grande Syrie qui elle-même était une province de l’empire Ottoman. Nombre de ceux qui se revendiquent Palestiniens aujourd’hui ont une grande partie de leur arbre généalogique bien en dehors du territoire dénommé Palestine aujourd’hui. Arafat, qui a longtemps été leader de ceux qui se revendiquaient « peuple palestinien » est lui-même né au Caire en Égypte et n’a donc aucune attache à la terre d’Israël sauf à revendiquer cette terre comme terre d’Islam.

moulin montefiore shutterstock_69193477De même le développement de Jérusalem est bien de l’initiative de la population juive, les musulmans ne se sont installés hors les murs de Jérusalem que tardivement et relativement récemment. La volonté de ceux qui se revendiquent palestiniens d’établir leur capitale à Jérusalem, même limitée à Jérusalem Est, n’est qu’une tentative de dernier recours à empêcher le peuple Juif de retrouver sa souveraineté sur la ville de Jérusalem réunifiée et reconstruite.

tramway jerusalem annote shutterstock_300064628Malgré les attaques qui se concentrent et qui s’intensifient, le début de cette génération voit le peuple Juif se rapproprier Jérusalem tandis que petit à petit les Juifs du monde qui revendiquent leur judaïsme abandonnent volontairement, ou sur la pression des actes antisémites, le monde pour se réinstaller en terre d’Israël.

hyper cacher annote shutterstock_360490430De nombreux Juifs qui se considéraient simplement d’origine juive sans la moindre attache avec la religion mosaïque ni avec la terre d’Israël envisagent un réel retour vers leurs racines juives, leur âme juive, au vu de la haine qui s’abat de tous côtés sur les Juifs aujourd’hui, y compris sur ceux qui se « soignaient » de leurs racines juives.

Ce retour venant confirmer les prédictions de Salomon lors de l’inauguration du Temple :

  • Si ton[6] peuple Israël est battu par un ennemi pour t’avoir offensé, mais qu’ensuite ils reviennent à ton nom, te prient et t’implorent dans cette maison, toi, tu les entendras dans le ciel, tu pardonneras l’offense de ton peuple Israël, et tu le ramèneras dans le pays que tu as donné à ses pères.

Ce retour à Sion et la renaissance de Jérusalem qui attisent la haine des nations au début de la génération actuelle font l’objet du début du psaume de cette génération. Le début du psaume de cette génération est aussi une promesse d’une souveraineté définitive du peuple d’Israël sur sa terre et de la reconstruction finale de Jérusalem, ce qui inclut vraisemblablement le mont du Temple ou s’élevait autrefois le premier temple de Salomon puis le second Temple :

Louez le Seigneur, car il est bon, qu’on célèbre notre Dieu, car il est aimable : à lui conviennent les louanges. L’Éternel rebâtira Jérusalem, il y rassemblera les débris dispersés d’Israël.

Nous avons évoqué que la génération actuelle qui clôt la nuit du peuple juif, symbolise également la fin des principales religions monothéistes, le Christianisme et l’Islam, tout du moins telles qu’elles ont été pratiquées ou enseignées jusqu’à présent.

Psaume_137_1817De fait la réalisation des prévisions des psaumes de David quand à la fin de caractère de paria du peuple Juif et son retour de souveraineté du peuple Juif sur sa Terre devrait suffire à convaincre les Chrétiens qui s’y opposaient, car pour eux le livre des psaumes est sacré.

coran shutterstock_77305840Pour les musulmans qui depuis un siècle au moins s’opposent par toutes les manières possibles à cette fin de statut de paria et à cette souveraineté sur la terre sainte, il devrait en être de même s’ils respectent les écrits du Coran. En effet, celui-ci indique clairement :

  • Et[7] Nous avons certes écrit dans le zabur (les psaumes de David), après l’avoir mentionné (dans le Livre céleste), que la terre sera héritée par Mes bons serviteurs

Or le Zabur – les psaumes de David – indique bien, comme nous l’avons vu psaume par psaume, que les bons serviteurs sont le peuple Juif.

Le retour en terre promise évoqué dans le psaume de la présente génération conclut trois millénaires de nuit pour le peuple Juif et la fin d’un long exil au sein des nations. Exil pendant lesquels les Juifs ont été considérés comme des parias et bien souvent comme des êtres à éliminer.

La position de paria a souvent été celle imposée par les pouvoirs religieux chrétiens et musulmans dans la première partie de la nuit. Depuis l’entrée du monde dans la modernité, soit à la fin du moyen-âge que l’on situe classiquement en 1453, les peuples en même temps qu’ils prennent leurs distances avec le pouvoir religieux conservent leur animosité envers les Juifs ce qui marque la naissance de l’antisémitisme moderne qui n’a plus de nécessité de textes sacrés pour justifier sa haine du Juif.

Yad vashem wagon annote shutterstock_182226944(1)

L’apogée de cet antisémitisme moderne est atteint lors de la Shoah ou le peuple allemand avec la complicité des autres peuples de la terre a essayé d’éliminer de façon définitive les Juifs. Il est vraisemblable que si Hitler avait gagné la guerre principalement contre l’URSS, il n’aurait eu pas grand mal à convertir les autres peuples de la terre de se « nettoyer » de leurs juifs.

Non seulement, le nazisme a essayé d’éliminer les Juifs de la terre mais a essayé également d’éliminer leur souvenir. Ainsi les Wikipedia-sobibor-4 rognecamps d’extermination auraient été démantelés une fois les Juifs éliminés afin d’effacer en plus des Juifs eux-mêmes la mémoire de leur vie, cela a été fait d’ailleurs pour un des trois premiers camps d’extermination : Sobibor.

De même suite à la première phase d’élimination des Juifs, la Shoah par balles, les nazis ont bien après les exécutions massives rouvert les charniers afin d’en brûler les corps et tenter de faire disparaître toute trace de leur passage sur terre des Juifs massacrés. Les négationnistes de tout bord aujourd’hui sont de dignes héritiers du nazisme.

Mais les efforts démesurés des ennemis du peuple Juif pour en effacer la mémoire sont vains. Il faut pour cela se reporter aux promesses divines faites à Abraham sur sa descendance :

  • Mais[8] voici que la parole de l’Éternel vint à lui (Abram), disant « Celui-ci n’héritera pas de toi, c’est bien un homme issu de tes entrailles qui sera ton héritier. » Il le fit sortir en plein air, et dit : « Regarde le ciel et compte les étoiles : peux-tu en supputer le nombre ? Ainsi, reprit-il, sera ta descendance. »

Promesse confirmée à Isaac. Jacob est l’héritier des promesses faites à Abraham puis à Isaac et en particulier celui concernant la comparaison aux étoiles, comme cela est rappelé du temps du roi David :

  • David[10] n’avait pas fait le relevé de ceux qui n’avaient que vingt ans et au dessous, l’Éternel ayant promis de multiplier Israël comme les étoiles du ciel.

L’image des étoiles est encore rappelée dans Daniel avec de plus une notion d’éternité :

  • Les sages[11] resplendiront comme l’éclat du firmament, et ceux qui auront dirigé la multitude dans le droit chemin comme les étoiles à tout jamais.

shutterstock_v2496632ezgif.com-gif-maker(2)

Ainsi comme nous l’avons déjà évoqué, la difficulté de dénombrer les étoiles du ciel n’est pas simplement due à leur nombre élevé mais au fait que la vision que l’on a de celles-ci n’est que l’image matérialisée par la lumière émise pas ces étoiles et non les étoiles elles-mêmes.

Lumière d’étoiles qui existent encore ou qui n’existent plus depuis longtemps.

Parmi les étoiles que nous distinguons, nombreuses sont celles déjà éteintes, la lumière perçue est celle émise de « leur vivant » il y a de cela des milliers d’années voire beaucoup plus.

Ainsi dans les étoiles, on discerne la génération présente mais également les générations anciennes.

Chaque étoile qui brille est ainsi, suivant la promesse divine, représentative soit d’un membre vivant du peuple d’Israël soit d’un membre aujourd’hui décédé. Parmi ces dernières, il y a celles représentatives de tous les enfants d’Israël massacrés par leurs ennemis de chaque génération et en particulier de celle de la Shoah.

Les nazis pensaient pouvoir faire disparaître les Juifs ainsi que leur souvenir même, mais la promesse divine rend vains leurs efforts : ceux qu’on a essayé d’effacer brillent encore.

C’est le sens de la suite du psaume de cette génération :

C’est lui (Dieu) qui guérit les cœurs brisés et panse leurs douloureuses blessures. Il détermine le nombre des étoiles, à elles toutes il attribue des noms.

Ainsi le martyr des Juifs durant la Shoah en particulier ne s’est pas fait sans témoins.

Dieu connaît le « nom » de chacun des Juifs qui sont tombés il y a 80 ans.

Quand à la référence aux cœurs brisés et aux douloureuses blessures, elle est évidemment parlante lorsque l’on se réfère aux victimes et survivants de la Shoah en particulier.

Jedwabne_Z-pomnikCeux qui ont été tués dans la Shoah par balles et bien qu’ils aient été enterrés dans des fosses puis Chaussures_au_bord_du_Danube_(10352019953)déterrés pour être brûlés afin qu’il ne reste rien de leur dépouille. Ceux qui ont été tués dans les camps de concentration dès leur arrivée ou après épuisement ou maladie, et bien qu’ils aient été enfournés dans les fours crématoires et Roser 2 (chip)que leurs cendres ont été dispersées. Ceux qui ont été abattus dans les ghettos, dans les forêts, dans les rivières et les lacs, leurs corps étant soit perdus dans les ruines des villes soit dévorés par les animaux sauvages memorial babi yar annote shutterstock_411382156soit noyés. Ceux qui ont servi à des pseudos expériences scientifiques, et donc les corps ou ce qu’il en restait ont été brûlés ou mis dans le formol. Tous ceux-là et tous ceux qui sont tombés sous le règne de la barbarie nazie, Dieu les connaît.

Bien que pour une grande partie d’entre eux, personne ne connaisse ni leur nom, ni leur filiation, ni leur histoire, Dieu lui connaît leur nom, le nom de chacun, son histoire, sa filiation, ses supplices, ses peines, ses larmes. Dieu connaît ses bourreaux, le nom de chacun, leur histoire, leur filiation, les tortures qu’ils ont infligés, les humiliations qu’ils ont fait subir, les larmes qu’ils ont fait couler.

La génération actuelle marque les 80 ans de la Shoah, soit la quatrième génération celle ou Dieu sévit comme il l’a fait avec le déluge ou avec les dix plaies d’Égypte et à bien d’autres occasions déjà évoquées.

Certains pourraient penser que ce qu’il s’est passé dans les années 1940 est de l’histoire ancienne et qu’il pourrait y avoir prescription.

Certains vont même jusqu’à plaindre les héritiers des nazis qui doivent vivre avec ce lourd fardeau moral. Il est vrai que les descendants des victimes n’ont pas ce problème : ils ne sont pas nés.

Mais la faute de la Shoah ne peut être effacée, car de même que les Égyptiens en noyant les nouveaux nés mâles du peuple Juif esclave en Égypte voulaient en fait anéantir le futur du peuple juif, les nazis avec la complicité du monde ont voulu anéantir le futur du peuple Juif.

La Tunisie est un des rares et peut-être le seul pays occupé par les nazis où la solution finale n’a pas été appliquée.

Nordafrika: Juden müssen arbeiten.- Die arabische Bevölkerung verfolgt mit sichtlicher Genugtuung den Marsch der zur Arbeit herangezogenen Juden zu ihren Arbeitsstätten. PK-Aufnahme: Kriegsberichter Lüken Tunis, Dezember 1942Non pas que les nazis voulussent épargner les Juifs tunisiens mais vraisemblablement parce qu’ils n’en ont pas eu le temps car l’occupation n’a duré que six mois, de novembre 1942 à mai 1943. Six longs mois malgré tout pour les Juifs de Tunisie qui ont suffi pour que les Juifs tunisiens soient fichés, rançonnés et humiliés, six mois pendant lesquels les hommes ont été soumis au travail obligatoire et de nombreuses maisons juives furent réquisitionnées.

El_Alamein_1942_-_British_infantryWalter Rauff qui dirigea un Einsatzkommando en Europe et qui n’a pu poursuivre son « œuvre » en Égypte et en terre d’Israël du fait de la défaite de Rommel à Al Alamein, a rejoint les troupes allemandes en Tunisie pour poursuivre sa mission de destruction des Juifs.

Malgré des projets réels de construction de camps d’extermination en Tunisie, les Juifs Tunisiens furent épargnés.

Peut-être en partie grâce à l’action de la représentation italienne en Tunisie peut-être en partie grâce à la volonté du gouverneur français en Tunisie peut-être aussi du fait de l’imminence de la reprise de la Tunisie par les Américains. En effet, si ces derniers Auschwitz_aerial_view_RAFavaient officiellement découvert l’application de la solution finale en Tunisie en y débarquant ils auraient été dans l’obligation de montrer leur mécontentement ce qui aurait pu ralentir l’application de la solution finale en Europe. Ainsi en Europe, les Américains et leurs alliés pouvaient continuer à feindre de ne pas être au courant.

1024px-Auschwitz_Mengele_Block_10Ma mère est née en 1927, elle avait quinze ans en 1942. Si les nazis avaient pu construire les camps de concentration nazis en Tunisie comme cela était planifié, ma mère aurait été déportée et aurait peut-être subi les manipulations des médecins fous nazis.

Stefan_Krikl-09 Horst Schumann annoteUne de celles-ci consistait à rendre stérile les femmes en bombardant leurs ovaires par des rayons X. Si celle-ci avait été appliqué à ma mère, ce n’est pas elle que les nazis auraient cherché à détruire mais ses enfants à venir, c’est-à-dire moi-même, mes frères, ma sœur et les générations à suivre.

Dans ces ovaires que les allemands auraient détruits, un ovule m’était destiné, et c’est cela, le futur du peuple juif, que les allemands voulaient détruire.

Plus que la génération juive de la Shoah, les allemands voulaient détruire les générations futures de Juifs dont celle d’aujourd’hui.

Comme ont essayé de le faire les Égyptiens au temps de la naissance de Moïse.

Le crime commis il y a de cela 80 ans n’est donc pas prescrit, d’autant plus qu’aujourd’hui les discours haineux envers les Juifs sont monnaie courante en Europe et dans le monde, et que les descendants des peuples qui ont commis la Shoah ou qui en ont été complices, implicitement ou explicitement, continuent bien aujourd’hui sur la voie de leurs pères.

Ce crime est consécutif à la longue nuit du peuple d’Israël. Cette longue nuit, ce retour à Sion et la persécution subie avait été déjà annoncés par Moïse dans le désert de même que la punition à venir des persécuteurs [12]. Prédictions reprises dans le Cantique de Moïse dans un ultime testament. Prédiction confirmée par Isaïe et par Jérémie. De même le prophète Joël confirme et le retour à Sion du peuple d’Israël et la vengeance contre ses ennemis :

  • Juda[13], au contraire, sera habité à jamais, et Jérusalem de génération à génération. Je vengerai leur sang que je n’avais pas encore vengé, et moi, l’Éternel, je résiderai à Sion.

Conformément à ces prédictions,  la suite du psaume annonce bien la punition à venir des crimes commis contre le peuple Juif, à l’issue des quatre-vingts ans marquant la continuation de la faute des pères de la part de la troisième et quatrième génération conformément aux prédictions effectuées que nous venons de rappeler. La mention de la harpe donne une signature « davidienne » à la prédiction rappelée dans le psaume de cette génération :

Grand est notre maître tout-puissant, sa sagesse est sans limites. L’Éternel soutient les humbles, il abaisse jusqu’à terre les méchants. Entonnez des actions de grâce en l’honneur de l’Éternel. Célébrez notre Dieu au son de la harpe.

Sous prétexte de nécessité de reconstruction, les crimes commis il y a quatre générations contre le peuple juif ont vite été effacés. L’Europe s’est reconstruite avec en leadership, l’Allemagne, qui à défaut d’avoir conservé un pouvoir militaire impose son pouvoir économique, à l’image de la Banque Centrale Européenne qui a son siège à Francfort en Allemagne et qui gère la monnaie européenne suivant les volontés allemandes, l’euro remplaçant l’ancien Reich Mark.

anti israeline mulhouse annote shutterstock_208596613Non seulement le monde n’a pas rendu justice au sacrifice des Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale, mais de plus se sert aujourd’hui de leur tragédie pour attaquer le symbole de la survie des Juifs.

L’État d’Israël est ainsi constamment calomnié, traité de nazi, accusé de pratiquer des génocides ; assimilant ainsi les Israéliens aux pires criminels de la terre.

Les ressortissants de pays qui pratique la torture, l’épuration ethnique et de réels crimes contre l’humanité, peuvent voyager sans cacher ni leur origine ni leur religion. Les Israéliens et les juifs doivent eux cacher et leur nationalité et leur religion.

À cela s’ajoutent différents négationnistes qui nient ou minimisent la Shoah ou qui réécrivirent l’histoire du Moyen-Orient. Toutes ces attitudes correspondent à une volonté de tuer une seconde fois les victimes juives du nazisme et fait de la génération actuelle des nations une génération complice de la génération des nations de la Shoah et qui en répète les crimes.

Dieu a puni les Égyptiens 80 ans après qu’ils aient voulu tué les premiers nés juifs en absence de repentance réelle de la quatrième génération égyptienne, cet événement n’est pas le seul cas ou Dieu a vengé son peuple 80 ans après les fautes commises envers son peuple.

Il en est ainsi afin que le monde sache que si les nations ne se repentent pas de leurs fautes envers le peuple Juif, Dieu saura rappeler aux nations que le peuple élu ne peut être attaqué impunément sans un réel rachat.

Si ce rachat n’est pas effectué par la génération fautive, il doit l’être au minimum dans les générations qui suivent, la troisième et de façon ultime la quatrième génération.

La volonté des nazis de vouloir éliminer le peuple Juif de la surface de la terre avec la complicité des nations ne pouvait aboutir. Ainsi Isaïe avait bien prévu que le peuple Juif serait décimé mais pas éliminé :

  • À peine[14] un dixième y survivra, qui, à son tour, sera dévasté ; mais tout comme le térébinthe et le chêne, lorsqu’on les abat, conservent leur couche, la race sainte verra subsister une souche.

Cette survivance du peuple d’Israël est associée à la fin de l’opprobre des nations comme le prédit Ézéchiel :

  • Je multiplierai[15] sur vous la population, la maison d’Israël tout entière, les villes seront repeuplées et les ruines rebâties. […] Vous saurez ainsi que je suis l’Éternel. […]
  • Et je ne te laisserai plus entendre les insultes des nations ; les outrages des peuples, tu ne les subiras plus, et les populations, tu ne les feras plus trébucher, dit le Seigneur Dieu.

Il semble bien que ces prédictions puissent être associées à la présente génération si l’on se réfère à la suite du psaume de cette génération qui rappelle la toute puissance divine et sa préférence pour ses adorateurs.

En effet, la suite du psaume de cette génération semble bien annoncer que la génération actuelle est celle qui va voir enfin ces prédictions se réaliser rappelant la puissance divine et l’amour de Dieu pour son peuple réinstallé sur sa terre avec la pleine souveraineté sur Jérusalem :

C’est lui qui couvre le ciel de nuages, prépare la pluie pour la terre, fait pousser l’herbe sur les montagnes. Il donne leur pâture aux bêtes, aux petits des corbeaux qui la réclament. Il ne prend point plaisir à la vigueur du coursier, il ne tient pas à l’agilité de l’homme ; ce qu’il aime l’Éternel, ce sont ses adorateurs, ceux qui ont foi en sa bonté. Célèbre, ô Jérusalem, l’Éternel, glorifie ton Dieu ô Sion ! Car il a consolidé les barres de tes portes, il a béni les fils de ton enceinte.

menorah troisième temple annote shutterstock_253810000Ce passage qui indique que Dieu a « consolidé les barres de ta porte », en parlant de Jérusalem et du peuple Juif, donne peu d’espoir aux ennemis d’Israël qui aujourd’hui cherchent à empêcher la réunification de Jérusalem, voire à encore vouloir la destruction de l’État d’Israël ou plus simplement la destruction des Juifs.

fukushima shutterstock_259443068Le 11 mars 2011, un tremblement de terre de magnitude 9 a lieu au large des eaux du Japon et provoque un énorme tsunami qui dévaste la cote est du Japon et surtout la centrale nucléaire de Fukushima.

1024px-23.3.22?_CRF:放水支援(3号機)※103隊撮影_東日本大震災における災害派遣活動_17Le Japon est ainsi infligé d’une plaie sans précédent d’eau par le tsunami et d’air par le nuage nucléaire s’échappant de la centrale nucléaire qui n’est plus contrôlée.

mandchourie japon annote shutterstock_251930698Or 80 ans auparavant, en 1931, le Japon, futur allié de l’Allemagne nazie, envahit la Mandchourie, cette invasion fait voler en éclats la toute jeune Société des Nations en 1933 ouvrant une voie royale aux dictatures européennes pour leurs velléités d’expansions territoriales, ce que ne manquera pas de faire le régime nazi dès cette année 1933. Ainsi le Japon est le premier à payer les fautes des nations durant la génération de la Shoah, 80 ans après, soit à l’issue de la quatrième génération par des plaies d’eau et d’air.

Toutefois la faute du Japon au regard de ce que les peuples européens ont commis quelques années plus tard peut être considérée comme « bénigne ». S’il y a proportion dans les punitions, alors celles qui attendent l’Allemagne et ses complices européens, voire américains ou mondiaux, implicites et explicites seraient bien plus terribles.

Il semble bien que cette punition divine envers les auteurs directs et indirects de la Shoah est annoncée dans la suite du psaume de notre génération, la cent quarante septième :

C’est lui qui a fait régner la paix sur ton sol, qui te rassasie de la moelle du froment. Il envois ses ordres sur la terre, sa parole vole avec une extrême rapidité. Il répand la neige comme des flocons de laine, sème le givre comme de la cendre. Il lance des glaçons par morceaux : qui peut tenir devant ses frimas?

blizzard shutterstock_352111112

La punition divine semble s’annoncer comme une glaciation de l’Europe, voire de l’Amérique du Nord, comme l’exprime le passage:

  • Il répand la neige comme des flocons de laine, sème le givre comme de la cendre. Il lance des glaçons par morceaux : qui peut tenir devant ses frimas ?

Cette prévision est assez conforme à ce qu’avait prédit Jérémie :

  • Voici[16], la tempête de l’Éternel éclate avec fureur, un ouragan se déchaîne, qui s’abattra sur la tête des coupables. La colère de l’Éternel ne cessera de sévir que quand il aura exécuté, accompli les desseins de son cœur ; à la fin des temps, vous en comprendrez le sens.

Mais justement pour en comprendre le sens il faut aller plus loin dans l’analyse des événements qui pourraient avoir pour conséquence cette glaciation.

Cette glaciation devrait concerner à minima les pays d’Europe les plus impliqués dans la Shoah, soit une grande Europe de l’est, et vraisemblablement d’autres zones de l’hémisphère nord comme les États-Unis et le Canada qui ont également une part de responsabilité non négligeable dans la réalisation de la Shoah ou plutôt dans sa non non-réalisation. La vengeance divine pourrait également atteindre d’autres contrées elles aussi complices.

Les plaies qu’auront à subir les héritiers des responsables de la Shoah, si on se réfère au psaume de cette génération, sont bien des plaies d’air et d’eau.

grele shutterstock_316028501Les éléments évoqués dans le passage de prédiction sont bien associés à l’eau : neige, givre et glaçons.

Les éléments évoqués dans le passage de prédiction sont bien également associés à l’air : neige, givre et glaçons sont bien associés au froid, donc à l’air.

Alors que le monde entier s’émeut face au réchauffement climatique dû à l’activité de l’homme, est-il raisonnable de craindre une glaciation du nord de notre planète ?

eruption solaire ezgif.com-gif-maker(6)

eruption solaire shutterstock_68508151La NASA vient de détecter une baisse anormale de l’activité solaire qui pourrait justement avoir pour conséquence une glaciation de l’Europe et de l’Amérique du Nord comme cela est déjà arrivé par le passé :

  • Pendant[17] plus de 400 ans, du début du XVe siècle au milieu du XIXe siècle, la Terre a été frappée par un phénomène météorologique peu commun : le petit âge glaciaire. Cette période, qui toucha l’Europe et l’Amérique du Nord, fut marquée par un refroidissement important des hivers et par des étés courts. Et plus particulièrement durant la période appelée « minimum de Maunder » approximativement située entre 1645 et 1715, durant laquelle le nombre de taches solaires était significativement plus faible qu’aujourd’hui.
  • À cette époque, les hivers étaient tellement froids que la Tamise avait gelé. Mais un nouvel âge de glace est-il encore possible ? À en croire les scientifiques de la NASA, oui. En effet, comme le relaie le Daily Mail, les chercheurs de l’agence américaine ont observé que l’activité solaire est à l’heure actuelle à son plus bas niveau depuis près d’un siècle.
  • Ces mêmes scientifiques assurent aussi avoir constaté que le Soleil se retrouvait dans des conditions assez similaires que lors de la période du minimum de Maunder. Ainsi, s’ils affirment que 2013 a été l’année du « maximum solaire » ils établissent à 20 % la probabilité que les températures évoluent vers « des modifications majeures ». C’est le cas de Richard Harrison du Rutherford Appleton Laboratory, qui a assuré à la BBC « n’avoir jamais rien vu de tel en trente ans ». « Nous allons tout droit vers des hivers très rudes, vers un mini âge de glace » certifie ce scientifique.
  • Concrètement le nombre de taches solaires est en forte diminution depuis 2011 et les éruptions solaires sont de moins en moins importantes et de plus en plus rares. Ce qui fait dire à Mike Lockwood de l’Université de Reading que « d’ici à 40 ans, il y a une probabilité de 10 à 20 % de retraverser un âge glaciaire tel que durant la période du minimum de Maunder ». L’an dernier déjà la NASA mettait en garde sur le fait « quelque chose d’inattendu » qui se passe sur le Soleil ».

Toutefois si on se fie au psaume de notre génération cette période glaciaire si elle a lieu ne se produira pas d’ici quarante ans mais d’ici quelques années seulement. Vraisemblablement dès 2021 ou 2022 soit 80 ans après le déclenchement effectif de la Shoah en 1941 ou 1942.

NY blizzard 2014 annote shutterstock_368510897En plus de cette hypothèse, on a pu constater, pour les hivers 2013/2014 et 2014/2015, des hivers exceptionnellement froids aux Etats-Unis et au Canada dû à des vortex polaires.

 

vortex shutterstock_280877087Ces mêmes vortex pourraient s’intensifier les hivers prochains et toucher l’Europe en sus de l’Amérique du Nord.

meteores shutterstock_323772509D’autres phénomènes pourraient également provoquer une telle glaciation, un scénario semblable à celui du film Armageddon mais non pas par une grosse comète unique mais via une multiplicité de petites comètes, de « gros cailloux » :

  • L’étude[18] de la préhistoire est là pour nous rappeler que les catastrophes climatiques peuvent aussi avoir des causes totalement extérieures au fonctionnement de notre belle planète.
  • C’est ainsi que le brusque refroidissement qui congela l’hémisphère Nord pendant plus d’un millénaire, entre – 12 900 et – 11 600 ans, a vraisemblablement été provoqué par la chute de très gros cailloux venus du ciel. Autrement dit, de comètes ou de météorites dont l’impact sur le sol a éjecté d’importantes quantités de poussières dans l’atmosphère. Ces dernières, en bloquant une partie du rayonnement solaire, auraient fait dégringoler les températures d’environ 7 °C en l’espace de quelques siècles. Ce qui est énorme !

volcan ezgif.com-gif-maker(4)

volcan islande annote shutterstock_53447902Cette malédiction pourrait aussi correspondre à une activité volcanique particulièrement élevée. Certains justifient certaines périodes glaciaires précédentes par des éruptions volcaniques exceptionnelles. Ainsi, certains scientifiques expliquent une courte période glaciaire entre 1275 et 1300:

  • Entre [19]le XIIIe et le XIXe siècle, l’hémisphère nord a connu une période de refroidissement communément appelée Petit Âge glaciaire. Elle s’est traduite par une importante avancée des glaciers (notamment dans les Alpes), par des étés plus froids, des précipitations incessantes, des inondations plus régulières et par de mauvaises récoltes ayant causé des épisodes de famines. Nous connaissons ces conséquences grâce à divers écrits médiévaux ou à des œuvres d’art (les peintures de Brueghel l’Ancien et Brueghel le Jeune, par exemple).
  • La fin de cette période a été datée avec précision depuis quelques années (1850-1860). En revanche, son début est longtemps resté flou, jusqu’à la parution de nouveaux résultats en 2012. Ainsi, l’hémisphère nord se serait abruptement refroidi entre 1275 et 1300, au point que seule une origine volcanique puisse expliquer cet événement.

Certains justifient également les faibles températures du début du XIXe siècle par d’autres éruptions volcaniques :

  • Le 5 avril 1815[20], une gigantesque explosion déchira levolcan mont tamboura annote shutterstock_265112231 dôme du Tambora, un volcan au repos depuis 5 000 ans sur l’île de Sumbawa, en Indonésie.  (…)
  • La froidure de 1816, l’« année sans été », a été précédée d’un refroidissement dès 1810, alors même que le « petit âge glaciaire » sévissait depuis le milieu du XIVe siècle, marqué par des hivers rigoureux et des étés humides, et quelques périodes de réchauffement. Une équipe franco-américaine a découvert qu’une autre gigantesque éruption volcanique, survenue en 1809, explique vraisemblablement les basses températures du début de la décennie 1810. Cependant, ils n’en ont pas retrouvé la trace dans les archives historiques… pour l’instant.

Nous avons évoqué le film Armageddon à propos du risque « comètes », un autre film américain a évoqué une autre possibilité de glaciation : le film « Le Jour d’Après ».

Le scénario du film, dans sa globalité, semble peu probable aux scientifiques ; la grande soudaineté de la glaciation étant surtout un élément indispensable pour réaliser un film à succès. Malgré tout le risque d’une glaciation rapide consécutive à une « mort » (non définitive) du Gulf Stream est une réalité qui menace les pays riches du nord de la planète, soit l’Amérique du Nord et surtout l’Europe qui tous ont une responsabilité plus ou moins directe dans l’application de la Shoah il y a quatre-vingts ans:

  • Des scientifiques[21] ont découvert que la circulation thermohaline[22] planétaire s’effectuait à un peu plus d’un mètre par heure. Autrement dit, 15.5 millions de mètres cubes sont déplacés par seconde, ce qui équivaut au flot de quatre-vingts fleuves Amazone ou à douze fois celui de l’ensemble des fleuves du monde. Aussi puissante que soit cette rivière marine, il lui faudrait deux-mille huit cent ans pour parcourir tous les océans du globe grâce à ce que les océanologues appellent la « pompe de l’Atlantique Nord ». […]

Thermohaline_Circulation_2Les moteurs nord-atlantique et antarctique de la circulation thermohaline planétaire ont récemment (2008) été identifiés comme de possibles « points de rupture » climatiques par une équipe internationale de climatologues, ce qui signifie qu’un certain seuil de température ou de densité de l’eau ne doit pas être franchi pour que les courants restent stables. Si ce point critique est dépassé, nous pourrions assister à une mutation radicale et rapide vers un état différent. Du fait que l’impulsion des principaux courants océaniques est donnée par le vent et les écarts de densité de l’eau, il y a de fortes chances qu’ils se modifient dans un monde soumis au changement climatique. Cette éventualité inquiète beaucoup de scientifiques. […]

  • Des milliers d’études attestent la réalité du réchauffement planétaire, maintenant appelé généralement « changement climatique » en raison de ses lourds effets sur le climat. Une chute de neige record, une tornade d’une violence exceptionnelle ou des inondations pendant la mousson résultent du réchauffement de la planète, au même titre que les étés torrides et les sécheresses prolongées. […]

gulf stream shutterstock_137936432

  • Depuis Benjamin Franklin, on sait que le Gulf Stream transporte la chaleur de la Caraïbe vers les latitudes septentrionales. C’est grâce à ce courant que les hivers sont doux et humides en Grande-Bretagne et en France, que la mer est relativement chaude entre Long Island et Boston. On en est arrivé à penser que sans lui on gèlerait à Londres et à New-York.
  • L’hypothèse centrale du film à succès « Le Jour d’après », sorti en 2004, est que le Gulf Stream pourrait brusquement s’arrêter. L’Est de l’Amérique du Nord et l’Europe se retrouveraient plongés dans des conditions climatiques semblables à celles d’une période glaciaire par la panne soudaine du Gulf Stream. Bien que l’idée semble exagérée et que le gel quasi instantané auquel on assiste dans le film soit de la pure science-fiction, il y a légitimement de quoi s’inquiéter. Les océanographes ont déjà vu des courants sous-marins ralentir dans l’Atlantique Nord. Entre 1957 et 2004, le flux d’eau profonde a été réduit de 30 % (cela ne semble pas avoir encore ralenti le Gulf Stream, peu profond, ni la dérive nord-atlantique, plus diffuse). Il est trop tôt pour faire le lien de manière concluante entre ce ralentissement et le changement climatique.

Conveyor beltCarottées de la calotte glaciaire, plus de cent vingt mille ans de données climatiques archivées dans les couches de neige annuelles du Groenland donnent à penser que cette section de la circulation thermohaline s’est déjà arrêtée à maintes reprises. Il semble que le grippage puisse se produire rapidement, en quelques décennies. Dans le passé, une baisse soudaine de la salinité des mers arctiques en a été le facteur déclenchant. […]

  • Les changements brusques révélés par les archives glaciaires ne le sont pas au point que l’on n’ait le temps de s’acheter une polaire et une chaudière plus efficace. Mais ils l’ont été suffisamment pour que, s’ils se produisaient maintenant, nous ayons beaucoup de mal à nous adapter. Si ce fleuve puissant qu’est la circulation thermohaline planétaire venait à s’arrêter, cela aurait un impact profond sur la vie terrestre et marine.

Nous pouvons déjà remarquer avant d’aller plus loin que le cycle de la circulation thermohaline planétaire qui est estimé à environ 2800 ans présente déjà un certain intérêt, car le psaume de cette génération fait étrangement écho au psaume 8 qui déjà évoquait les étoiles du ciel et le « parcours des routes des océans », nous pouvons ainsi citer le passage suivant de ce psaume :

  • En dépit de tes détracteurs, tu réduis à l’impuissance ennemis et adversaires rancuniers. Lorsque je contemple tes cieux, œuvre de ta main, la lune et les étoiles que tu as formées… Qu’est-ce donc l’homme, que Tu penses à lui ? Le fils d’Adam, que tu le protèges ? Pourtant tu l’as fait presque l’égal des êtres divins : Tu l’as couronné de gloire et de magnificence ! Tu lui as donné l’empire sur ses œuvres de tes mains, et mis tout à ses pieds : brebis et taureaux, tous ensemble, et aussi les bêtes des champs, oiseaux du ciel et poissons de la mer, ce qui parcourt les routes des océans. Éternel, notre Seigneur!

Or le psaume 8 correspond à la génération -790, -770, soit un écart de Deux mille huit cents ans avec la génération actuelle, exactement la durée du cycle de la circulation thermohaline planétaire. Ce qui accroît la potentialité d’une mort du Gulf Stream dans l’hypothèse d’une glaciation d’autant que, si « ce qui parcourt l’océan » est évoqué dans le psaume 8, il est également évoqué d’une autre façon par Isaïe.

Ainsi ce scénario d’une glaciation qui aurait pour cause, ou pour une des causes, la « mort » (temporaire) du Gulf Stream est assez en phase avec les prévisions d’Isaïe concernant la fin des temps, ou tout du moins la fin d’un temps tel que l’est potentiellement la génération actuelle :

  • De tout mon être[23], j’aspire à toi durant la nuit, de toute la puissance de l’esprit qui est en moi, je te recherche le matin ; car lorsque tes jugements éclatent ici-bas, les habitants du globe apprennent la justice.
    • Isaïe évoque dans un premier temps la nuit subie par le peuple d’Israël depuis près de trois millénaires, nuit pendant laquelle il n’a arrêté de subir humiliations et les coups de toute nature de la part des nations. Maintenant que la nuit s’achève, Isaïe évoque le matin, l’aurore qui pointe à la présente génération qui va voir la fin des malédictions subies par le peuple d’Israël. Matin qui est l’occasion pour Dieu de faire payer aux nations les méfaits qu’ils ont fait subir au peuple d’Israël pendant toute cette nuit et en particulier dans les dernières générations de la nuit.
  • Que le méchant soit traité avec bienveillance, il n’apprend pas, lui, la justice ; au pays de la droiture il poursuit ses méfaits et ne considère pas la majesté de l’Éternel.
    • Cette punition divine est malheureusement nécessaire, car malgré l’évidence de la responsabilité des nations dans les plaies subies par les Juifs au cours de la nuit et en particulier dans les dernières générations, ces nations continuent à se penser à l’abri de toute punition. Ainsi jusqu’à la génération actuelle, les Juifs sont obligés de cacher leur judaïté au sein des nations et sont la cible des nations sur leur terre, en terre d’Israël. Les nations n’hésitant pas à travers les pouvoirs en place ou les institutions internationales de mettre la responsabilité sur les Juifs y compris quand ils ne font qu’essayer d’éviter d’être détruits ou tués comme des moutons. C’est ce qui justifie le passage précédent, en l’absence de punition divine, les nations continueront à s’en prendre au peuple Juif sans raison.
  • Ta main s’est dressée, ô Seigneur, ils ne l’ont pas aperçue. Puissent-ils, pour leur confusion, voir ton zèle pour ce peuple ! Puisse le feu dévorer tes adversaires ! Fonde la paix parmi nous, Éternel, puisque aussi bien tous les fruits de notre action sont ton œuvre.
    • Ce déni des nations va jusqu’à la sainteté de Jérusalem. Les nations voudraient déposséder les Juifs de leur terre, la terre d’Israël et surtout de Jérusalem. Nombreux voudraient que Jérusalem, Jérusalem Est qui intègre le mont du Temple soit la capitale de l’État palestinien que les nations voudraient voir coexister aux côtés du peuple Juif. Ceci est un non-sens à la fois historique et religieux. De plus cette solution « pacifique » ne manquerait pas d’annoncer la disparition définitive du peuple Juif. C’est vraisemblablement ce que désirent les nations, voir certains Juifs honteux qui comme au XIXe siècle pensent qu’en bradant leur terre ils finiront enfin par devenir respectable au sein des nations. Isaïe visiblement, n’est pas d’accord avec les nations, la terre d’Israël, Jérusalem et le mont du temple doivent revenir aux survivants du peuple Juif. Les nations qui se battent contre cela s’apercevront assez vite de la volonté divine.
  • Dieu Éternel, des maîtres autres que toi ont dominé sur nous, mais grâce à toi, c’est ton nom que nous invoquons. Les morts ne revivent point, les ombres ne se relèvent pas ; voilà pourquoi tu as sévi contre eux, tu les as détruits et effacé d’eux ton souvenir.
  • Mais tu as grandi, ô Seigneur, ce peuple, tu as grandi ce peuple, dont tu es honoré, et élargi toutes les limites de son pays.
    • Au cours de la nuit, le peuple Juif a subi la haine des nations, mais aucun des ennemis qui s’est dressé contre le peuple Juif n’a subsisté jusqu’à nos jours, alors que le peuple juif malgré les coups a survécu jusqu’à l’aube et a retrouvé sa terre ancestrale.
  • Éternel, dans la détresse ils pensaient à toi et se répandaient en prières silencieuses, quand ton châtiment les atteignait. Comme une femme enceinte, sur le point d’accoucher, se tord, jette des cris dans ses douleurs, ainsi nous étions à cause de toi. Nous avons conçu, nous avons été en travail, mais nous n’avons pas enfanté que du vent. Nul secours n’a été apporté au pays, nul homme n’a été mis au monde. Puisse donc les morts revenir à la vie et les cadavres des miens ressusciter ! Réveillez-vous et entonnez des cantiques, vous qui dormez dans les poussières ! Oui, pareille à la rosée du matin est ta rosée : grâce à elle la terre laisse échapper ses ombres.
    • Isaïe évoque le martyre vécu par les générations du peuple Juif qui partage aujourd’hui le retour de la génération actuelle sur sa terre, génération de fin de la nuit. Génération qui voit poindre l’aurore, c’est le sens de l’évocation de la rosée du matin.
  • Va, mon peuple, retire-toi dans tes demeures, et ferme les portes derrière toi ; cache-toi un court instant, jusqu’à que la bourrasque ait passé. Car, voici l’Éternel qui sort de sa résidence, pour faire expier leurs méfaits aux habitants du pays, la terre va mettre au jour le sang qui l’a baignée, et elle ne se dérobera plus aux regards des victimes qu’elle a reçues.
    • Cette génération est celle de la vengeance divine envers les nations en particulier du crime commis il y a 80 ans, la Shoah. Cette génération est la dernière de la nuit, la dernière des cent quatre sept générations de malédictions, le peuple Juif peut donc encore subir pendant cette génération une part de malédiction dirigée vers les nations, c’est pourquoi Isaïe demande aux Juifs de cette génération de se mettre à l’abri comme l’avait fait la génération de la sortie d’Égypte lorsque les plaies se sont abattues sur l’Égypte.
  • En ce jour, l’Éternel châtiera de sa forte, grande et puissante épée le Léviathan, serpent droit comme une barre, et le Léviathan, serpent aux replis tortueux ; il fera périr aussi le monstre qui habite la mer.
    • Isaïe évoque le Léviathan qui est une sorte d’énorme monstre marin qui serpente au fond de la mer, au fond des océans. Si, on prend cette phrase au premier degré, on ne comprend pas cette nécessité, car jusqu’à nos jours, aucun monstre marin au sens « animal » ne s’est dressé sur la route du peuple Juif. En fait, le mot Léviathan a comme racine « Lev » qui signifie cœur en hébreu, ce monstre est en fait le cœur des océans, celui qui comme un cœur animal assure la circulation de l’eau, de la vie donc, au sein des océans. Il est évident que si au lieu de tuer un animal qui ne s’est jamais manifesté, Dieu « tue » le Gulf Stream, les conséquences envers les nations, en particulier l’Europe et l’Amérique du Nord toutes deux responsables à des échelons différents de l’application de la Shoah il y a 80 ans, la punition des nations serait à la hauteur des méfaits commis et des prédictions de David dans le psaume de cette génération. Surtout si la mort du Gulf Stream est accompagnée de tout ou partie des autres causes possibles de glaciation que nous avons évoquées
  • En ce jour, entonnez à son intention le chant de la Vigne des délices. Moi, l’Éternel, je suis son gardien, à toute heure je l’arrose. Pour que nul ne la maltraite, nuit et jour je la surveille. De ressentiment, il n’y en a point chez moi, dussé-je en avoir, contre les ronces et les épines je marcherais en combattant, et d’un coup y mettrais le feu.
    • À travers Isaïe, Dieu réaffirme la validité de l’alliance avec son peuple, le peuple juif. Bien que les nations puissent penser que tous les malheurs qui ont touché le peuple d’Israël depuis trois mille ans sont un signe définitif d’abandon de Dieu envers son peuple, il n’en est rien, tous ces malheurs étaient nécessaires pour que le peuple d’Israël sache que sa place est sur sa terre et non au sein des nations, près de la vigne des délices.
  • Mais plutôt qu’on s’attache à ma protection, qu’on fasse la paix avec moi, qu’avec moi on fasse la paix ! Aux temps futurs, Jacob étendra ses racines, Israël donnera des bourgeons et des fleurs, et ils couvriront de fruits la surface du globe.
    • À travers Isaïe toujours Dieu indique aux nations que la colère divine peut être atténuée s’ils acceptent définitivement l’élection du peuple d’Israël et que la terre d’Israël est sa terre et que Jérusalem réunifiée est sa ville.

En tout état de cause, que ce soit dû à une évolution de l’activité solaire, à des vortex polaires, à une pluie de mini comètes, à des éruptions volcaniques ou à un arrêt du Gulf Stream, voire à une combinaison de ces causes, la glaciation du nord de notre planète semble bien programmée par le psalmiste pour la génération actuelle.

On peut raisonnablement penser en se basant sur la construction de psaume que cette glaciation, ou tout du moins, son point extrême, devrait intervenir lors des 80 ans de la Shoah, soit vraisemblablement en 2021 ou 2022, générant des pertes humaines et économiques de grandes ampleurs, pour être à la hauteur du crime commis il y a 80 ans.

Toutefois, de même que Dieu ne souhaitait pas détruire Ninive, cette glaciation ne mettra pas un terme à la vie sur terre ni à la survie des nations visées par la punition divine

Comme l’exprime la suite du psaume de cette génération :

Il émet un ordre, et le dégel opère : il fait souffler le vent, les eaux reprennent leur cours.

L’eau est aussi évoquée dans la fin de la plaie pour indiquer qu’elle ne punit plus : les eaux reprennent leur cours.

L’air est encore évoqué dans la fin de la plaie pour indiquer qu’il ne punit plus : le dégel s’opère, il fait souffler le vent.

Cette génération est donc la fin d’un monde mais pas la fin du monde.

Ainsi même la mort du Gulf Stream, si cela devrait participer à la glaciation prédite, ne devrait pas être définitive :

  • À la fin[24] de chacune des pannes (de la circulation thermohaline planétaire) – il y en a eu au moins sept au cours des derniers 60 000 ans -, la circulation océanique a repris brusquement. Nous le savons parce que les températures à la surface de la mer sont remontées tout à coup de plusieurs degrés sous l’afflux des eaux provenant de latitudes plus chaudes.

Les plaies annoncées par David dans le psaume de cette génération auront pour effet un changement d’attitude des nations envers le peuple d’Israël. Elles ne pourront que reconnaître que seul le peuple d’Israël porte le message originel divin et que lui seul peut ainsi rétablir l’harmonie dans ce monde.

C’est ce qu’exprime la fin du psaume de cette génération :

Il a révélé ses paroles à Jacob, ses statuts et ses lois de justice à Israël. Il n’a fait cela pour aucun des autres peuples ; aussi ses lois leur demeurent-elles inconnues. Alléluia !

 

 

 

[1] http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/12/18/les-chretiens-sont-le-premier-groupe-religieux-au-monde_1807767_3224.html

[2] http://www.lefigaro.fr/international/2015/07/01/01003-20150701ARTFIG00138-la-population-juive-retrouve-un-niveau-proche-de-celui-avant-l-holocauste.php

[6] I ROIS, Chapitre 8, versets 33 et 34.

[7] Coran, Sourate 17 (intitulée « Le voyage nocturne » ou « Les fils d’Israël ») verset 55.

[8] GENESE, Chapitre 15, versets 4 et 5 rappelé encore au Chapitre 22 verset 17.

[10] I CHRONIQUES Chapitre 27, verset 23

[11] DANIEL Chapitre 12, verset 3

[12] DEUTORONOME, Chapitre 30, versets 1 à 7

[13] JOEL, Chapitre 4, versets 20 et 21.

[14] ISAIE, Chapitre 6, verset 13.

[15] EZECHIEL, Chapitre 36, versets 10 à 15.

[16] JEREMIE, Chapitre 23, versets 19 et 20.

[17] http://www.atlantico.fr/decryptage/terre-face-mini-age-glaciaire-nasa-detecte-activite-solaire-particulierement-faible-958054.html

[18] http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/01/02/01008-20090102ARTFIG00012-il-y-a-ans-une-pluie-de-cometes-a-congele-la-terre-.php

[19] http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/terre-petit-age-glaciaire-puissant-volcan-cause-ete-identifie-49346/

[20] http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-les-volcans-du-petit-age-glaciaire-23774.php

[21] Calum Roberts (traduction de Thierry Piélat) : « Océans, la grand alarme ». (p. 90 à 101)

[22] (wikipédia) La circulation thermohaline est la circulation permanente à grande échelle de l’eau des océans dans les courants marins, engendrée par des écarts de température et de salinité des masses d’eau

[23] ISAIE, Chapitre 26, verset 9 à Chapitre 27, verset 6.

[24] Calum Roberts (traduction de Thierry Piélat) : « Océans, la grand alarme ». (p. 99)